INTERVIEW VOYAGE & EVASION DE CECILE ROSENSTRAUCH

Global Creative Director au sein de l’agence NellyRodi, Cécile Rosenstrauch est une véritable « créativophile ». Une passion qui s’exprime à travers le voyage, la photo, la couleur et qu’elle aime partager avec les autres. Elle nous raconte son dernier séjour au Japon, ses souvenirs de voyage les plus marquants et ses belles rencontres. Entretien inédit avec une femme inspirée et inspirante dont la rétine capte tous les signaux avant l’heure.

CÉCILE, QUELQUES MOTS POUR TE PRÉSENTER…

Fille d’une pianiste et d’un entrepreneur, j’ai toujours eu une forte sensibilité créative d’un côté et un grand sens du business et de la force de travail de l’autre. Une sorte d’équilibre entre cerveau droit et cerveau gauche. Je me revois encore, émue aux larmes lorsque ma mère jouait du piano, et je le suis encore, et attendre avec impatience mon père qui me ramenait des catalogues de papier peint pour construire mes maisons de poupées. J’ai hérité d’une grande curiosité pour le monde qui m’entoure ce qui a nourri ma capacité à réinventer les choses. Je suis très attachée à la couleur. Petite je réalisais déjà mes propres combinaisons, mes amis m’appellent d’ailleurs aujourd’hui la « Chromophile » ce qui en dit long sur moi… J’étais constamment habillée en monochrome et je voulais porter des couleurs que ma mère trouvait seulement l’année suivante et cela n’a pas changé.

Cecile Rosenstrauch collage © Eleonore Terzian Blog

D’OÙ TE VIENT CETTE PASSION POUR LA PHOTO ?

J’ai toujours été attirée par l’image, d’ailleurs, petite, je me levais en douce chez mes grands parents pendant les vacances, pour regarder le cinéma de minuit. La « photographie » du film est quelque chose qui me fascine, c’est cela qui m’a donné envie de faire de la photo. Et je crois que si je n’avais pas fait mon métier actuel, j’aurais terminée derrière une caméra. J’ai acheté mon premier appareil photo avec mes salaires d’étudiante, à l’époque où je travaillais au BHV en parallèle de mes études à l’école Supérieure des Arts Appliqués Duperré. La photo a plusieurs objectifs dans ma vie : dans mes voyages perso elle permet de capter les rencontres, les lieux, les couleurs, les matières, les textures et l’atmosphère qui se dégage d’un pays pour en comprendre sa culture. Je l’utilise également au quotidien dans mon travail.

Photo © Cecile Rosenstrauch
Photo © Cecile Rosenstrauch

« La photo est un moyen exceptionnel de capter l’instantanéité, de décrypter à travers mon œil, ma vision, ce qui nous entoure, elle est source d’inspiration et de compréhension du monde, de la société.
C’est un relai pour partager les émotions fortes que j’ai vécues, une manière d’exprimer ma sensibilité et ma notion de partage car je suis quelqu’un de profondément généreux. »

Photo © Cecile Rosenstrauch
Photo © Cecile Rosenstrauch

COMMENT EXPRIMES-TU TA CRÉATIVITÉ SUR INSTAGRAM ?

La clé d’entrée de mon compte est tournée vers l’esthétique, les couleurs, les matières et la dimension culturelle. Il a pour vocation d’informer sur des choses qui m’ont émues comme des rencontres, des expositions, des artistes tout en générant l’envie d’inspirer pour créer de la désirabilité.

 

Instagram @c.rosenstrauch

J’AI ENTENDU DIRE QUE TU PRÉVOYAIS DE FAIRE UNE EXPOSITION DE TES PHOTOS À PARIS PROCHAINEMENT, DIS-MOI TOUT !

Tu es bien renseignée, je prépare une exposition pour le mois de mai et j’espère vous y voir nombreux. C’est un voyage au sens large, pas seulement une destination, j’ai envie de raconter une histoire…

QUAND ET COMMENT S’EST DÉROULÉ TON DERNIER VOYAGE AU JAPON ?

J’ai toujours été fascinée par le Japon et son sens de l’esthétique qui me touche beaucoup. Je connaissais essentiellement Tokyo grâce à mon travail mais dire qu’on connaît le Japon en ayant seulement vu Tokyo revient à dire qu’on connaît les Etats-Unis après avoir visité uniquement NY, ça n’a pas de sens. Chaque ville/île japonaise a une énergie et une identité qui lui est propre.

 

POURQUOI AVOIR CHOISIE CETTE DESTINATION ?

J’avais envie de partir avec les deux hommes de ma vie, mon compagnon et notre fils de 13 ans et faire quelque chose d’unique et d’exceptionnel que nous n’avons pas toujours le temps de faire pendant l’année. J’avais besoin de retrouver des sensations fortes et d’aller à la découverte de l’inconnu. Nous avons donc fait 12 destinations en 3 semaines et demi.

QUELS SONT TES 3 LIEUX « COUPS DE COEUR » ?

Iriomote : une île sauvage constituée à 90% de forêts.
Chirakawago : tout simplement magique.
Naoshima : c’était pendant la triennale artistique, j’ai été fascinée par le musée Chichu et l’architecture de Tadao Andō, un lieu hyper minimaliste mais d’une puissance incroyable. On y trouve des toiles de Monnet et des installations de James Turell dans un écrin blanc magnifique, comme si tout flottait dans l’espace, à en couper le souffle !

Iriomote, Japon – Photo © Cecile Rosenstrauch
Chirakawago, Japon – Photo © Cecile Rosenstrauch
Naoshima, Japon – Photo © Cecile Rosenstrauch

 

QUELLE A ÉTÉ TA PLUS BELLE RENCONTRE DANS CE PAYS ?

Une vieille dame m’a énormément touchée, peut-être parce qu’elle m’a rappelé ma petite mamie. Elle m’a attrapé la main alors que cela n’est pas très courant dans la culture japonaise.

Photo © Cecile Rosenstrauch
Photo © Cecile Rosenstrauch

QUELLE EST LA MEILLEURE PÉRIODE ET LA BONNE DURÉE POUR UN PREMIER SÉJOUR AU JAPON SELON TOI ?

Entre avril et juin c’est top et pas moins de 10 jours sur place ! N’y allez surtout pas au mois d’août comme je l’ai fait, il faisait tellement chaud que nous devions manger des bonbons contenant des sels minéraux pour ne pas se déshydrater davantage.

COMBIEN DE PHOTOS AS-TU RÉALISÉ LORS DE TON VOYAGE ?

3600 avec mon réflexe.

Photo © Cecile Rosenstrauch

 

AS-TU GARDÉ DES HABITUDES LOCALES DANS TA VIE DE « PARISIENNE » SUITE À CE BEAU VOYAGE ?

Enfiler un « yukata » (cousin du kimono, idéal à porter en été car plus léger) en sortant de la douche 😉

 

INTERVIEW JETLAG & CHILL

Photo © Cecile Rosenstrauch

TA VILLE DE COEUR ?

Paris, avec tout ce qu’elle a d’inspirant et d’épuisant. Istanbul car j’y ai vécu un moment fort avec une bande d’enfants dans une rue paumée. Je crois avoir trouvé dans chaque ville quelque chose qui m’a donné envie d’y retourner un jour.

TON HÔTEL PRÉFÉRÉ ?

Le musée-hôtel Benesse House au Japon car il y a des œuvres d’Art dans les chambres. C’est un lieu magnifique dans lequel il y a un jeu de lumière incroyable et une expérience unique car il faut prendre un téléphérique pour s’y rendre.

TA DROGUE LÉGALE ?

La photo

TON GUILTY PLEASURE EN VACANCES ?

Regarder la télévision locale et les publicités/émissions divertissantes car c’est le baromètre du pays.

TON « FEEL GOOD » MOVIE ?

« The ghost and Mrs Muir » avec Gene Tierney et Rex Harrison, c’est une histoire d’amour magnifique entre une femme de tempérament et un fantôme, je l’ai vu au moins 200 fois. « Bonjour » de Yasujirō Ozu, c’est l’histoire d’un petit garçon espiègle et plein de vie au Japon.

TA DESTINATION DÉTOX ?

A l’autre bout du monde.

TES PROCHAINES VACANCES ?

Encore en Asie, peut-être au Vietnam.

COMMENT T’OCCUPES-TU DANS L’AVION ?

Je rattrape tous les films que j’ai manqué et je fais le vide.

TON CONSEIL POUR LUTTER CONTRE LE JETLAG ?

Ne surtout pas dormir même si c’est tentant et se mettre directement au diapason du pays dans lequel on se trouve.

SI TU POUVAIS TOUT PLAQUER POUR ALLER VIVRE QUELQUE PART ?

Je ferai un tour du monde, sans oublier de repasser à Paris, je suis incapable de me poser à un endroit.

TON MANTRA DE GLOBE-TROTTEUSE ?

« Do it with passion or not at all », car il faut s’engager pleinement dans ce que l’on fait, c’est essentiel sinon autant ne pas le faire !

QUELLE EST TA DÉFINITION DE L’ÉVASION, DE LA LIBERTÉ ?

De ne pas se donner d’objectifs, de faire des choses juste pour le plaisir. Capter des choses qui nous parlent, nous remplissent, nous rendent sereins. Mes photos me rendent libre.

Merci pour ta générosité et ta bienveillance Cécile ❤

🔥CONCOURS 🔥Pour participer à notre jeu concours de folie et remporter un exemplaire numéroté d’une photographie de Cécile, direction mon compte insta @eleonoreterzian

Pour découvrir l’univers de Cécile : @c.rosenstrauch

COVER : Photo © Cecile Rosenstrauch

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :