SPOTTED : 3 accessoires de luxe au potentiel viral

De plus en plus de pièces de luxe présentent un potentiel viral sur les réseaux sociaux. En effet, les créateurs des maisons de luxe et leurs équipes semblent maîtriser à la perfection l’art de la mise en scène notamment sur Instagram. C’est le cas de Simon Porte Jacquemus ou encore de Matthew Williams, Directeur de Création de la maison Givenchy. Zoom sur les 3 accessoires ovnis au potentiel viral sur la toile.

#1 LE STRING APPARENT DE GIVENCHY

Matthew Williams a remis au goût du jour un dessous phare des années 2000 : le string. Et qui d’autre mieux que Kim Kardashian pour incarner cette pièce dans sa version noble, incrusté de diamants ? En effet, intégré à une robe longue dos nu, l’accessoire apparent a signé son grand retour sur la toile. Dévoilé par la femme de Kanye West, ce look a beaucoup divisé la toile. En effet, il a suscité plus de 42 000 commentaires sur le compte officiel de la papesse des médias, suivie par près de 190 millions de followers sur Instagram.

View this post on Instagram

@kimkardashian is look 45 #givenchyfamily

A post shared by GIVENCHY (@givenchyofficial) on

#2 LES SNEAKERS « TOE » SIGNÉES BALENCIAGA

Dévoilées lors du défilé AH 2020-2021, les sneakers « Toe » de Balenciaga sont en passe de détrôner les iconiques « Triple S » et « Track » de la Maison. Un modèle jamais-vu réalisé à l’aide de la marque de chaussures italienne Vibram. En effet, en 2006, la marque avait démocratisé les FiveFingers. Des chaussures qui épousent parfaitement la forme du pied jusqu’à séparer chaque orteil pour un confort ultime. Les it-shoes « Toe » sont disponibles en rouge carmin et noir et offrent une version avec et sans lacets. Réalisées en édition limitée elles sont déjà disponibles sur l’e-shop de Balenciaga.

Toe Sock © Balenciaga
Toe Lace-Up © Balenciaga

#3 LES COLLANTS DÉCHIRÉS DE GUCCI

Spécialisée dans les pièces statement et psychés, Alessandro Michele met la toile en émoi avec une paire de collants à 140€. Leur particularité ? Ils sont vendus effilés, troués et déchirés. Ces collants « à effet usé » ont beaucoup amusé les internautes comme en témoigne le tweet ci-dessous :

Pour rappel, en 2015 Hedi Slimane avait proposé des collants déchirés lors de la collection Automne-Hiver de Saint Laurent afin de marquer l’esprit punk et rock de la marque parisienne. La viralité semble donc être le nouveau territoire de jeu des marques de luxe désireuses de susciter la réaction d’un public très connecté, accro aux contenus et aux symboles tels que les « mèmes » qui fleurissent de jour en jour sur les réseaux sociaux.

Que pensez-vous de ces accessoires insolites ?

COVER : Photo © INSTAGRAM @BALENCIAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :