RAYURES TENNIS

Traditionnellement associées à l’univers des requins de la finance et sans cesse revisitées par les créateurs de mode, les rayures tennis prennent des formes innovantes et graphiques. Elles deviennent le symbole d’une nouvelle féminité, plus androgyne, qui emprunte les codes du vestiaire masculin. A l’instar des collections de Jacquemus, Dion Lee, DKNY, Maison Margiela ou encore Victoria Beckham. La rayure tennis dresse le portrait d’une néo superwoman qui fait exploser les codes du business traditionnel à travers des vêtements statutaires qui expriment l’idée de pouvoir et d’indépendance et soulève la question du genre.

« Les rayures ont été réinventées pour devenir des formes ambigües aussi masculines que féminines »  – Hedi Slimane

Cover : Jacquemus Resort 2016 – polkadot.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :